Meilleure saison pour visiter le Vietnam

Meilleure saison pour visiter le Vietnam

Malgré la mondialisation et l’augmentation des touristes, Vietnam a su préserver tout son charme et son authenticité. Vous avez sûrement été séduit par ses magnifiques rizières en terrasses dans le nord du pays. Ou encore par la baie d’Halong ou la jolie ville de Hoi An du centre ? Il est temps pour vous de fixer votre départ ! Alors quelle période de l’année sera la meilleure pour profiter au maximum de ce voyage promettant ? C’est ce que nous allons vous faire découvrir dans cet article.

Quand partir selon le climat ?

Votre agence francophone au Vietnam vous l’aura sûrement déjà dit : la meilleure période est de novembre à avril. La météo le confirme avec un climat bien sec au nord et au sud durant cette saison-là. Mais si vous prévoyez d’aller dans le centre, il est plus préférable d’attendre février pour éviter les pluies. Il y a une certaine différence de climat entre le Nord et le Sud du pays, plus d’un touriste qui y sont passés vous le confirmerons. On retrouve au Nord un hiver froid et brumeux. Cependant, le sud a toujours une grande chaleur humide quasiment tout au long de l’année. C’est pour cette raison que l’on part au nord souvent entre septembre et novembre : les températures sont agréables. Le Sud est plus apprécié entre décembre et avril. De juillet à fin août, il fait chaud au Nord même s’il y a de temps en temps des averses. De plus il n’y a pas de brume, ce qui vous permettra de prendre de très bonnes photos. On vous déconseille fortement les séjours balnéaires en mai surtout sur les plages dans le Sud comme Phu Quoc, Mui Ne,... car les plages sont malpropres. À partir de fin novembre, vous pouvez profiter du centre du Vietnam. Cependant éviter le centre entre octobre et novembre : la saison des pluies occasionne beaucoup d’inondations.

Voyager en basse saison pour bien profiter

En plus d’une condition climatique rafraîchissante, classée comme « optimum climatique », les iles et les plages du Vietnam seront sous un beau soleil. De plus, durant cette saison, il y a beaucoup d’activités que vous pouvez découvrir. Les populations sortent pour se consacrer aux travaux agraires. Vous pouvez ainsi vous immerger dans la vie locale. À partir de mi-mai, comme les rizières ont été repiquées : on voit leur belle robe verte qui dévoile pendant septembre un poudroiement d’or. La saison des fruits est également dans cette période. Entre litchi, mangue, jacquier, ramboutan, longane... Vous pouvez découvrir les fruits qui caractérisent ce pays : une promesse d’explosion de saveur sur vos papilles. En basse saison, vous ne risquez pas de subir un bain de foule sur la visite des sites intéressants. La découverte se fera à votre rythme. De plus les locaux sont plus nombreux et plus disponibles : les prix ne flambent pas. On vous propose même de vous laisser submerger en échangeant avec les autochtones qui eux auront du temps à vous consacrer.